05 53 59 03 16 paroisse.st.sacerdos@orange.fr                                        
 POUR SOUTENIR LA   PAROISSE NOUS   AVONS BESOIN DE   VOUS !  

Marie à Bethléem et la Présentation de Jésus au Temple

Le OUI de Marie à Bethléem

Et tous allaient se faire recenser, chacun dans sa ville d’origine.

Joseph, lui aussi, monta de Galilée, depuis la ville de Nazareth, vers la Judée, jusqu’à la ville de David appelée Bethléem. Il venait se faire recenser avec Marie, qui lui avait été accordée en mariage et qui était enceinte.Or, pendant qu’ils étaient là, le temps où elle devait enfanter fut accompli. (Lc 2, 3-7).

 C’est à Noël, que Marie est vraiment mère de Dieu, dans un Oui silencieux. Son silence est plein de la présence de Dieu. Pour elle, par privilège et par grâce, Dieu est une réalité palpable : son petit enfant ! Avec des résonances infinies dans tout son être de femme et de mère.
Il nous est possible de vivre nous aussi ce Oui, à la messe quand nous tenons dans notre main le corps sacramentel du Christ.

La Présentation de Jésus au Temple et la prophétie de Syméon

Et lorsque furent accomplis les jours pour leur purification, selon la loi de Moïse, ils l’emmenèrent à Jérusalem pour le présenter au Seigneur…  Son père et sa mère étaient dans l’étonnement de ce qui se disait de lui. Syméon les bénit et dit à Marie, sa mère : “Vois ! cet enfant doit amener la chute et le relèvement d’un grand nombre en Israël ; il doit être un signe en butte à la contradiction, — et toi-même, une épée te transpercera l’âme ! — afin que se révèlent les pensées intimes de bien des cœurs.” (Lc 2,22.25-28…33-35)

Marie monte au Temple dans la joie d’une jeune mère qui vient présenter à Dieu son enfant.

Mais Marie descend du Temple tout différente. Elle a reçu une terrible prophétie. Elle sait, sans savoir, que ce qui l’attend sera terrible.  Ce qui l’attend lui, l’attend elle. Et ce qui l’atteint, l’atteint.

On ne fait pas l’économie du passage ! Que Dieu nous vienne en aide, au moment où nous aurons à vivre notre Pâque. C’est pour cela que nous disons dans notre prière à Marie : priez pour nous, maintenant et à l’heure de notre mort.

Laisser un commentaire