05 53 59 03 16 paroisse.st.sacerdos@orange.fr

                                           Horaires des messes

Tableau des messes de semaine

Tableau des messes du dimanche       

L’Eucharistie

L’Eucharistie est le troisième sacrement de l’Initiation Chrétienne. Le mot « Eucharistie » signifie « action de grâces ». C’est le peuple qui rend grâce au Père, par son Fils, dans l’Esprit pour le don qu’il nous fait de sa Vie.

« L’Eucharistie est la source et le sommet de toute la vie chrétienne » (Vatican II Constitution sur l’Eglise n° 11)

C’est par l’Eucharistie que nous est donnée la Vie de Dieu, le Pain de la route. Recevoir le Pain de Dieu nous invite à partager notre pain avec nos frères en humanité. L’Eucharistie structure la vie chrétienne, elle la ponctue, elle est la respiration dans la vie spirituelle. C’est une actualisation de la Pâque et non pas sa répétition ou son simple souvenir. L’Eucharistie, ou la messe, est un rappel de la dernière Cène, de la mort et de la résurrection de Jésus Christ. (Conférence des évêques de France, CEF)

La première des communions

Il n’y a pas d’âge pour être initié à l’Eucharistie, ou comme on le dit plus couramment, à faire la première communion.

Cependant, celle-ci se célèbre le plus souvent au moment où l’enfant participe au catéchisme.

Au terme d’un temps suffisamment long (2 à 3 ans) où l’enfant a appris à connaître les principaux rudiments de la foi chrétienne, avec un plan central pour la personne de Jésus Christ, c’est alors qu’il lui est donné de recevoir pour la première fois le Corps du Christ.

Après avoir reçu le sacrement de Pénitence et de Réconciliation et participé à une retraite, il reçoit ce sacrement au cours d’une messe dominicale au sein de la communauté chrétienne.

Goûtez et voyez

Lorsque tu avances, ne marche pas les mains grandes ouvertes devant toi, n’écarte pas les doigts, mais avec la main gauche, fais un trône pour ta main droite, car elle va recevoir le Roi, recourbe alors ta paume en creux et reçois le corps du Christ, en disant… Amen ! Puis sanctifie tes yeux avec le plus grand soin par le contact du saint corps et consomme-le, en prenant garde d’en laisser tomber.

En effet, ce qui t’échapperait serait comme quelque chose de tes propres membres qui se perdrait. Car, dis-moi, si quelqu’un t’avait donné des paillettes d’or, est-ce que tu ne les tiendrais pas avec une grande précaution… ? Alors n’aurais-tu pas une attention beaucoup plus grande pour ne pas laisser tomber une miette de ce qui t’est plus précieux que l’or et que la plus précieuse des perles précieuses ?

Ensuite, après avoir participé au corps du Christ, approche-toi aussi de la coupe de son sang. Ne tends pas les mains, mais incline-toi en attitude d’adoration et de respect et dis… Amen ! Sois sanctifié par la participation au sang du Christ. Et pendant que tes lèvres en sont encore humides, effleure-les avec tes doigts et sanctifie tes yeux, ton front et tous tes sens. Puis, en attendant la prière commune remercie Dieu qui t’a honoré de tels mystères.

Saint Cyrille de Jérusalem (315 – 386) Sur les saints mystères

 

Consulter nos archives

Évènements